Association Mieux s'entendre pour se comprendre

Aller au contenu

Menu principal

Conditions de réussite

Intégration scolaire

Quelles sont les conditions indispensables ?

Il faut que l’enfant possède une communication orale suffisante lui permettant de comprendre les messages oraux et de se faire comprendre par la parole
L’enseignant doit être motivé, posséder de l’expérience, un intérêt pour l’intégration. La direction et les enseignants doivent présenter une volonté de coopération. Le nombre d’enfants déficients auditifs ne doit pas être trop élevé. Une brève préparation psychologique des enfants entendants est souhaitable.
Pour toutes ces raisons, il est conseillé d’aller rencontrer les professionnels de l’école avant toute démarche d’intégration.

Quelles sont les conditions nécessaires ?

Le gain prothétique doit être suffisant pour permettre à l’enfant d’entendre la voix d’intensité normale en classe. Dans certains cas, l’enfant tire un bénéfice important d’un complément électro-acoustique par un système d’émission-réception HF (haute fréquence). Ce type de matériel permet de « gommer » la distance entre l’élève et son enseignant.
Il est également important de souscrire une assurance des aides auditives afin de pallier d’éventuelles pertes ou casses.
Il est important que l’enfant ait un bon équilibre psychologique, avec un désir de parler entretenu par un milieu familial motivé, ainsi que des potentialités intellectuelles correctes. L’enfant doit se montrer volontaire et apte à l’effort car on lui demandera un travail supplémentaire permanent pour suivre ce qui est fait en classe.
L’enfant doit être capable d’utiliser d’autres informations sensorielles (lecture labiale) et le contexte de la phrase ou de l’évènement.
Par ailleurs, un soutien orthophonique et un soutien pédagogique dispensés en dehors de la classe sont nécessaires.

Retourner au contenu | Retourner au menu