Association Mieux s'entendre pour se comprendre

Aller au contenu

Menu principal

Education précoce et guidance parentale

Surdité

L’éducation précoce et la guidance parentale sont mises en place dès le diagnostic mais ne sont pas des techniques de prise en charge . Elles s’interpénètrent à chaque instant . L’éducation précoce n’a de fondement qu’en association avec une guidance parentale adaptée à chacun .

L'éducation précoce

Elle repose sur une action éducative instaurée très tôt , généralement avant trois ans. Il s’agit d’une prise en charge pluridisciplinaire à caractère médico-éducatif visant à préparer l’enfant sourd à l’acquisition du langage et à entrer dans un système éducatif scolaire comme tout enfant de son âge.
Elle s’oppose à “la démutisation” par le fait qu’elle peut précéder le développement du langagede l’enfant dans son ordre logique avant qu’il n’y ait des retards importants.

Objectifs de l’ éducation précoce

Ils consistent à :
- veiller au développement harmonieux de l’enfant au sein de sa famille, grâce à un accompagnement attentif et adéquat des parents .
- développer la communication dans tous ses aspects en stimulant tous les canaux utilisables, en s’aidant de tous les moyens possibles pour pallier les manques et en restant attentif à ne pas mettre l’enfant en échec .
- permettre et faciliter l’éveil et la maturation de la fonction auditive indispensable à l’acquisition de la parole et du langage oral (entre autre par l’appareillage et l’orthophonie) .
- effectuer l’adaptation de l’appareillage auditif .
-affiner le diagnostic et le pronostic par des bilans fréquents ( notamment audiophonologique ) et un suivi constant : des possibilités de communication , de l’évaluation psychologique du développement de l’enfant et des possibilités de réaction de l’ entourage .
- aider les parents à assumer le handicap auditif de leur enfant et à retrouver ou garder leur équilibre .
- assurer une aide sociale et technique chaque fois que nécessaire .
- assurer information et formation des parents pour le choix et l’élaboration d’un projet pédagogique propre à leur enfant et dans lequel tous se sentiront à l’aise .
- donner à l’enfant les moyens d’une relation complète avec son environnement , en l’aidant à découvrir , à imaginer le plus possible les éléments constituant le monde extérieur , à s’ y projeter , à intervenir , à agir pour le modifier et se l’approprier .
- favoriser une meilleure socialisation de ces jeunes enfants , socialisation qui commence dans le milieu familial élargi et se poursuit en milieu scolaire .
- faciliter l’adaptation de ces enfants déficients auditifs en classe maternelle d’enfants entendants .
La réalisation de ses objectifs concerne chacun des membres de l’équipe pluridisciplinaire . Leur réussite est basée sur les compétences et la cohérence de cette équipe .

Les lieux de l’ éducation précoce

L’éducation précoce est pratiquée la plupart du temps dans des structures réalisant des interventions ambulatoires (centres d’ audiophonologie , consultations annexées à des établissements publics ou privés de jeunes sourds , centres de type C.M.P.P et C.A.M.S.P) et parfois par une équipe de médecins spécialisés et d’orthophonistes exerçant en pratique libérale .


La guidance parentale

Elle consiste à informer les parents sur ce qu’est la surdité , ses conséquences , les moyens qui existent de compenser ce handicap , à les réassurer sur les capacités de leur enfant et à écouter leurs problèmes .
Elle débute avec l’annonce du handicap aux parents et se poursuit tout au long de la prise en charge de l’enfant sourd afin d’apporter aux parents le soutien et les informations dont ils ressentent la nécessité . Chacun des membres de l’équipe pluridisciplinaire participe à la guidance parentale .

Les objectifs de la guidance parentale

La guidance parentale favorise le travail de “ deuil “ qu’auront à faire les parents pour les aider à se réapproprier l’éducation de leur enfant sourd . Elle permet d’amplifier toute prise en charge en direction de l’enfant qui sera stimulé “ 24 heures sur 24 “ et non pas uniquement pendant les interventions de l’orthophoniste ou de l’éducateur spécialisé . Elle a pour but principal “ l’intégration familiale “ de l’enfant sourd.

Retourner au contenu | Retourner au menu