Association Mieux s'entendre pour se comprendre

Aller au contenu

Menu principal

Les réglages

Implant cochléaire

Le premier réglage a lieu 3 à 4 semaines après l'opération.

Le régleur qui effectue le réglage explique à la famille de l'enfant implanté ou à l'adulte implanté comment manipuler le processeur vocal, l'antenne, la batterie ou les piles et les câbles.

Il active successivement chaque électrode par le biais d'un ordinateur relié à la partie externe de l'implant cochléaire.

C'est la première fois où le patient va commencer à entendre les sons grâce à la mise en place de la partie externe de l'implant cochléaire.

L'adulte peut aider le régleur à régler son implant en décrivant son ressenti (impression d'entendre des sons étranges et difficiles à expliquer par exemple).

L'enfant peut réagir différemment: pleurs, refus de vouloir garder l'implant, arrêt du jeu, rires, indifférence.


Le régleur envoie du courant électrique qui procure une sensation auditive différente sur chaque électrode ( son plus ou moins grave ou aigu).

L'adulte peut qualifier les sons qu'il entend:

douloureux

fort

normal

faible

très faible

rien


Le régleur détermine à partir de quelle intensité minimale l'adulte entend (seuil minimal de perception) pour chaque électrode et à partir de quelle intensité le son est confortable pour l'adulte où il ne ressent aucune douleur , aucune gêne (seuil maximal de confort).

L'enfant ne peut pas expliquer ce qu'il ressent. Le réglage de l'implant cochléaire s'effectue à partir des potentiels évoqués électriques qui sont réalisés à la fin de l'intervention chirurgicale.

Le régleur vérifie l'absence d'intolérance dans le bruit en observant les réactions de l'enfant.

Il adapte le réglage en fonction de chaque patient. Au début de l'implantation, quelques semaines après chaque réglage, les patients se plaignent parfois d'une diminution de la sensation auditive.
Ce phénomène est normal et provoqué par la cicatrisation. Il durera pendant les trois premiers mois post-implantation chez l'adulte et les six premiers mois chez l'enfant.

Les réglages sont modifiés par la suite selon l'évolution en rééducation orthophonique.

Le régleur essaie de permettre au patient de percevoir et de distinguer progressivement un maximum d'informations.

La collaboration étroite de toute l'équipe audiophonologique est nécessaire pour optimiser les réglages.

Le réglage permet aussi à l'équipe de faire le point avec les patients ou leur famille et de résoudre les problèmes d'ordre technique.

Les réglages sont fréquents dans les mois qui suivent l'implantation puis s'espacent selon l'évolution de la perception du patient.

Par la suite, ils deviennent mensuels, trimestriels, semestriels et annuels.

En cas de problème, le patient doit refaire un réglage dans le délai le plus bref possible.

Retourner au contenu | Retourner au menu